Si vous êtes arrivés sur le blog conseil dédié au trouble du sommeil, c’est que vous recherchez des solutions pour palier au manque de sommeil ! Bienvenus sur le guide le plus complet sur le thème du sommeil. Comment s endormir rapidement ? Nous allons être clairs sur le thème de l’insuffisance de sommeil. Il n’existe pas de solutions et remèdes miracles qui va vous permettre de dormir 7 à 8 heures par nuit non stop ! Surtout si vous êtes assujettis aux troubles de sommeil léger et grave. Mise à part, en prenant des somnifères ! Les sites et autres qui vous proposent des conseils et des solutions miraculeuses qui vont vous permettre de mieux dormir et de retrouver un sommeil de plomb en un rien de temps, fuyez !

Comment retrouver le sommeil ? Astuce et solution pour dormir, il en existe ! Etant aussi toucher de mon côté par le manque de sommeil régulier depuis de nombreuses années, avec mon équipe, nous avons décidé de créer un blog conseil sur le manque de sommeil, en donnant des solutions réalistes sur le sujet.

Manque de sommeil

Les personnes qui ne dorment pas beaucoup et qui ont du mal à s’endormir ne deviendront jamais de gros dormeur ! Ce qui est difficile à supporter lorsque l’on est en couple ou accompagné, c’est de parler à son partenaire qui 10 minutes après s’être couché, ne vous écoute plus car il est en train de dormir et ne se réveille que le lendemain matin vers 7 ou 8 h ! On se dit « quelle chance il a, comment fait il, c’est incroyable… » En fait on les envie, car pour nous, s’endormir relève déjà du compliquer.

On dirait que notre cerveau ne veut pas se mettre en veille pour nous laisser nous reposer ! Les personnes qui dorment n’importent ou et bien ne se rendent pas compte et ne comprennent que très rarement les personnes qui souffrent de MANQUE DE SOMMEIL et qui on perdu le cycle du sommeil. On ne le fait pourtant pas exprès, on le subit !

#1 Dormir rapidement

Pour gagner des minutes et heures précieuses de sommeil en plus durablement, il faut assembler plusieurs facteurs d’amélioration dans la vie de tous les jours. Ces agents d’améliorations pour retrouver un meilleur sommeil sont d’ordre de qualité de vie et bien sur d’équipement adapté qui jumelé, améliorera peut à peut le sommeil pendant la nuit.

  • Quand on dit qu’un bon sommeil n’a pas de prix, il faut être atteint de carence de sommeil ou d’insomnie pour comprendre la valeur d’une bonne nuit de sommeil ininterrompu. Donc, il vient un moment ou il faut s’équiper de matériel adapté pour retrouver un bon sommeil.
  • Pour vous équiper de la meilleure façon qui le soit, nous mettons en avant les matelas les mieux notés des utilisateurs ainsi que les oreillers et autres matériels qui ont une importance et à ne surtout pas négliger. Tout ceci à travers des guides et divers tests.

A lire : choisir son matelas

#2 Conseils

Conseils pour améliorer votre sommeil ? Comme nous vous avons signalé plus haut, c’est plusieurs facteurs et conseils pour bien dormir mis bout à bout qui améliorera le sommeil et qui permettra à la longue, de retrouver le cycle du sommeil. Voici une listes de questions et d’équipement nécessaire que nous allons détailler et répondre tout au long de ce blog avec surtout les avis des utilisateurs :

  • Comment mieux dormir ?
  • Quels progrès de vie permettent d’améliorer le sommeil ?
  • Quels compléments alimentaires aides à davantage dormir ?
  • Différent types de matelas
  • Comment choisir son matelas ?
  • Quel sommier acheter ?
  • Comment choisir son oreiller ?
  • Comment bien choisir son lit électrique ?
  • Comment choisir sa couette ?

Le MANQUE DE SOMMEIL touche environ 16% des français de 15 à 85 ans. Les problèmes de sommeil sont la particularité de l’humain, et ils sont de nature biologique. En effet, les animaux ne sont pas affligés par le problème de manque de sommeil. Il est bon de savoir qu’il n’y a pas de norme précise quant au nombre d’heures idéal qu’une personne devrait dormir. Ce sont surtout les femmes qui ont souvent des difficultés pour s’endormir.

En effet, 19,3% des femmes présente une insomnie chronique contre 11,9% des hommes. Insomnie du petit matin, réveils fréquents, problèmes à s’endormir… les pannes de sommeil finissent par devenir fastidieuses.

A lire : quelle couette choisir 

#3 Conséquences

Le manque de sommeil : quels sont les conséquences ? Le sommeil est un élément primordial de notre équilibre. Ainsi, une carence de sommeil peut avoir de graves répercussions sur la santé. A court terme, ce manque de sommeil peut entraîner une baisse de la concentration, la diminution de la résistance à l’alcool, la diminution de la mémoire, la baisse de l’immunité, la baisse de la satiété, une augmentation de l’appétit, une augmentation de l’émotivité, une accélération du vieillissement de la peau ainsi qu’une perte de masse cérébrale.

A long terme, une carence de sommeil influe sur le métabolisme et augmente le risque de contracter certaines maladies comme le diabète, une maladie cardiaque, un AVC, un cancer colorectal ou encore un cancer agressif du sein. Il provoque également une diminution des spermatozoïdes, et une hausse du risque d’obésité. En somme, l’insuffisance de sommeil à long terme augmente le risque de mortalité.

Comme vous avez pu le constater, avec un manque de sommeil régulier, le matin se passe plus tôt bien mais l’après midi cela devient plus difficile. On retrouve les effets du manque de sommeil toute au long de la journée, dans la perte de concentration, une irritation quotidienne, un manque de patience, difficile de tenir l’écoute pendant les réunions, un état de santé qui peut se dégrader, on redoute le couché du soir…

#4 Mieux dormir

A lire aussi : matelas à mémoire de forme

  • Toutes les astuces pour un meilleur sommeil

Comment mieux dormir ? Un bon sommeil influence considérablement notre forme physique et morale durant la journée, mais aussi notre vie en général.Tous les spécialistes du sommeil, qu’ils soient médecins, thérapeutes ou psychologues, s’entendent sur les moyens permettant de faciliter à la fois le sommeil et sa qualité. Voici ainsi quelques astuces à connaitre afin d’améliorer le sommeil.

  • Bien aménager la chambre 

Nous passons un tiers de notre vie à dormir dans notre chambre. Tout d’abord, dormir doit rester un plaisir pour avoir un meilleur sommeil. La chambre est une pièce conçue pour dormir. Ainsi, la télé, l’ordinateur et le bureau ne doivent pas s’y trouver. Elle doit être monacale. En effet, pour favoriser la qualité du sommeil, il est essentiel que la décoration de la chambre soit épurée. Avec un espace vide, on peut facilement faire le vide dans sa tête et donc se coucher sans tracas… En somme, la chambre est une zone neutre dédiée uniquement au sommeil.

Pour mieux dormir, la chambre doit être aussi silencieuse, sombre, apaisante et inspirante. La température doit être fraîche, c’est-à-dire aux alentours de 18°C. Enfin, pour un meilleur sommeil, il faut que le lit soit confortable.

  • Apprivoiser le sommeil 

Certaines personnes se tortillent de heures dans les draps avant de retrouver le sommeil, tandis que d’autres ont toujours l’impression de passer de mauvaises nuits et de se réveiller fatigué. Il est possible d’avoir un meilleur sommeil mais pour cela, il est essentiel d’apprendre à se connaitre soi-même et de respecter certaines règles. Le sommeil et le besoin changent en fonction de chaque individu. En effet, on peut distinguer trois catégories généralement, à savoir : les dormeurs moyens avec un sommeil de 8 heures par nuit, les gros dormeurs qui ont besoin plus d’heure de sommeil et enfin les petits dormeurs avec un sommeil de 6 heures par nuit.

Des études ont révélé que tous les profils de dormeurs bénéficient de la même quantité de sommeil profond réparateur. Ainsi, il n’est pas nécessaire de raccourcir ou d’allonger votre sommeil car, en général, votre tempérament de dormeur tient à des facteurs génétiques.De même, l’on naît couche-tôt ou couche-tard, suivant notre horloge interne.

La qualité de notre sommeil dépend également du respect des cycles du sommeil. Chaque cycle dure entre une heure et demie et deux heures. On estime que pour bien dormir et passer une bonne nuit réparatrice, il faut en moyenne cinq cycles du sommeil. Il est alors indispensable de dormir un nombre entier de cycles afin de bien s’endormir et bien se réveiller.

  • Adopter une routine du sommeil 

La routine au coucher est essentielle. En effet, une routine s’est probablement déjà mise en place sans que vous n’y ayez accordé d’attention. La plupart d’entre nous sont des êtres routiniers.Côté routine, chacun a la sienne : lire un livre, prendre un bain chaud, prendre une tisane, se détendre, ou encore faire un exercice de yoga relaxant. Il importe que, autant que possible, vous ayez la même routine soir après soir. Toutefois, évitez la lumière vive. En effet, adopter une routine de sommeil permet de passer des nuits sereines.

Pour éviter l’insomnie, il faut attendre d’avoir l’envie de dormir avant de se coucher. Ainsi,dès que vous sentez venir le sommeil, couchez-vous. Si vous n’êtes pas fatigué, il est recommandé de faire une activité de détente en attendant que le sommeil vous gagne. Si vous ne trouvez pas encore le sommeil, ne restez pas au lit, relevez-vous. Vous pourrez par exemple lire un livre ou regarder la télé dans une autre pièce.

Essayez également de vous lever à peu près à la même heure chaque matin, même pendant les jours de congé. Cela aide en effet à régulariser l’horloge biologique, et vous permet de vous endormir facilement le soir venu. Un bon sommeil passe par la régularité. Prendre une douche chaude permet de remonter la température interne à la normale et d’avoir une sensation d’éveil rapidement.

  • Eviter la caféine, la nicotine et l’alcool 

Pour bien dormir, il est recommandé de limiter la consommation de nicotine. En effet, la nicotine est un stimulant, en particulier à l’approche du coucher. Il en va de même avec la caféine qu’on retrouve généralement dans le café, le thé, le chocolat, les boissons énergisantes ainsi que le cola. Comme la caféine demeure dans le corps en moyenne de 3 à 5 heures, sa consommation à l’approche du coucher est donc à éviter si vous souhaitez avoir un meilleur sommeil. Il est à noter aussi que même si la caféine n’empêche pas de dormir, elle peut en revanche dérégler les cycles de sommeil et réduire la quantité de sommeil profond.

Même si l’alcool peut faciliter l’endormissement, il réduit la qualité du sommeil en provoquant des réveils multiples. De plus, il dérègle les cycles du sommeil et accentue souvent les ronflements et les problèmes d’apnée du sommeil.

A lire : quel oreiller choisir

#5 Meilleur sommeil

  • Comment bien choisir sa literie ?

Comment avoir un meilleur sommeil ? La qualité du sommeil dépend, entre autres, de l’état de la literie et de son adaptation au dormeur. En effet, dormir sur une literie de qualité est essentiel pour avoir un meilleur sommeil. Le choix de la literie est donc primordial car une bonne nuit de sommeil procure une meilleure forme physique et intellectuelle. Dormir dans une literie de qualité vous permet de vous sentir détendu et commencer la journée du bon pied.

=> Voici ainsi quelques critères vous permettant de faire le bon choix en ce qui concerne votre literie.

  • Le choix des matières pour la composition d’un matelas :

Tout d’abord, la fermeté d’un matelas doit être choisi en fonction de votre poids, votre taille mais aussi votre préférence. En effet, elle est déterminée par la matière qui le compose. Alors en mousse, en latex ou à ressorts ?

La mousse possède la mémoire de forme. Elle permet de limiter la quasi-totalité des points de pressions et s’adaptent très précisément à la morphologie. Ainsi, elle permet une récupération optimale et procure un sentiment d’apesanteur. Elle garantit alors un confort satisfaisant à condition que sa densité atteigne au moins 30 à 40 kg/m3.

La première qualité du latex est son élasticité. Il procure ainsi un confort et un soutien de très haute performance. Il est doté d’une forte densité de 75 kg/ m3 en moyenne et s’adapte à la colonne vertébrale pour un bon repos.

Les ressorts permettent de garder une tonicité dans le temps et un soutien particulièrement ferme. Toutefois, on peut distinguer trois types de ressort, à savoir :

  1. Les ressorts biconiques :ils conviennent aux personnes corpulentes ou qui bougent beaucoup pendant leur sommeil.
  2. Les ressorts ensachés : ils permettent d’améliorer le soutien du corps par la quantité de ressorts et le nombre plus ou moins élevé de points de contact.
  3. Les ressorts en fil continu : ils assurent une bonne aération du matelas et une indépendance de couchage.

Par ailleurs, il existe également des technologies hybrides qui marient les matières. On trouve par exemple, le mariage parfait entre la mousse et le ressort. Ce type de matelas offre à la fois un soutien ferme et un accueil moelleux.

Pour le MANQUE DE SOMMEIL, il est à noter aussi que le confort et la qualité du matelas reposent sur deux éléments, à savoir : l’accueil et le soutien. Ainsi, pour bien dormir, optez pour un matelas à l’accueil moelleux et au soutien ferme.

Vous avez du mal à dormir ces derniers temps ! Cela augmente t il les chances de tomber malades ?

Oui, le manque de sommeil peut toucher votre système immunitaire. Des études présentent que les personnes qui ne dorment pas suffisamment ou qui ne dorment pas sont plus susceptibles de tomber malades après avoir été exposées à un virus, tel qu’un virus du rhume par exemple. Le manque de sommeil peut également affecter la vitesse à laquelle vous récupérez si vous tombez malade.

Pendant le sommeil, votre système immunitaire libère des protéines appelées cytokines, dont certaines aident à favoriser le sommeil. Certaines cytokines doivent augmenter lorsque vous avez une infection ou une inflammation ou lorsque vous êtes stressé. La privation de sommeil peut diminuer la production de ces cytokines protectrices. En outre, les anticorps anti-infectieux et les cellules sont réduits pendant les périodes où vous ne dormez pas suffisamment.

Donc, votre corps a besoin de sommeil pour lutter contre les maladies infectieuses. Le manque de sommeil à long terme augmente également le risque d’obésité, de diabète et de maladie cardiaque et vasculaire (cardiovasculaire).

De combien d’heures de sommeil avez-vous besoin pour renforcer votre système immunitaire? La quantité optimale de sommeil pour la plupart des adultes est de sept à huit heures de bon sommeil chaque nuit. Les adolescents ont besoin de neuf à dix heures de sommeil. Les enfants d’âge scolaire peuvent avoir besoin de 10 heures ou plus de sommeil.

Mais plus de sommeil n’est pas toujours mieux. Pour les adultes, dormir plus de neuf à 10 heures par nuit peut entraîner une mauvaise qualité de sommeil, comme une difficulté à s’endormir ou à rester endormi.

Le vieillissement peut affecter la qualité de votre sommeil.

Vous pourriez vous réveiller plus souvent et avoir un sommeil moins régulier que lorsque vous étiez plus jeune. Vous pouvez prendre des mesures pour surmonter ces problèmes.

En vieillissant, vous pourriez vous retrouver à vous réveiller toute la nuit. Et vous pouvez vous demander, « Est-ce une partie naturelle du vieillissement, ou quelque chose ne va pas? »

Rassurez-vous, il n’y a rien d’alarmant à lancer et à tourner. L’un des changements de sommeil les plus courants et prononcés qui accompagnent le vieillissement est le réveil plus fréquent. La cause la plus probable est un certain type d’inconfort physique, comme la nécessité d’utiliser la salle de bain ou de repositionner une articulation douloureuse.

Heureusement, les personnes âgées sont généralement capables de se rendormir aussi rapidement que les jeunes. De plus, la plupart des changements de sommeil liés à l’âge se produisent avant l’âge de 60 ans, y compris le temps nécessaire pour s’endormir, qui n’augmente pas beaucoup plus tard dans la vie.

Parmi les autres changements qui font partie du vieillissement normal, il y a le fait de dormir moins souvent et de passer moins de temps dans le cycle du mouvement oculaire rapide – la phase de rêve du sommeil. Ces changements peuvent varier considérablement entre les individus et, en général, ils affectent davantage les hommes que les femmes.

Avoir plus d’ancienneté n’est pas nécessairement une phrase pour dormir sans relâche pour le reste de votre vie. Bien que vous ne soyez pas en mesure de changer la façon dont vos rythmes et tendances naturels du sommeil se sont déplacés, vous pouvez essayer de nombreuses techniques simples pour limiter les perturbateurs et améliorer votre qualité de sommeil.

Pensez à tous les facteurs qui peuvent interférer avec une bonne nuit de sommeil – du stress au travail et des responsabilités familiales aux défis imprévus, comme les maladies. Il n’est pas étonnant qu’un sommeil de qualité soit parfois insaisissable.

Bien que vous ne soyez pas en mesure de contrôler les facteurs qui interfèrent avec votre sommeil, vous pouvez adopter des habitudes qui favorisent un meilleur sommeil. Commencez avec ces simples conseils.

  • Horaire de sommeil

Mettez de côté pas plus de huit heures pour dormir. La quantité de sommeil recommandée pour un adulte en bonne santé est d’au moins sept heures. La plupart des gens n’ont pas besoin de plus de huit heures au lit pour atteindre cet objectif.

Allez au lit et se lever à la même heure tous les jours. Essayez de limiter la différence dans votre horaire de sommeil les jours de la semaine et les fins de semaine à pas plus d’une heure. Être constant renforce le cycle sommeil-éveil de votre corps.

Si vous ne vous endormez pas en 20 minutes environ, quittez votre chambre et faites quelque chose de relaxant. Lisez ou écoutez de la musique apaisante. Revenez au lit quand vous êtes fatigué. Répétez au besoin.

  • Attention à ce que vous mangez et buvez

N’allez pas au lit affamé ou assoiffé, mais ! En particulier, évitez les repas lourds ou copieux dans les heures qui suivent le coucher. Votre malaise pourrait vous maintenir éveillé une bonne partie de la nuit !

La nicotine, la caféine et l’alcool méritent aussi la prudence. Les effets stimulants de la nicotine et de la caféine prennent des heures à disparaître et peuvent faire des ravages sur un sommeil de qualité. Et même si l’alcool peut vous rendre somnolent, il peut perturber le sommeil plus tard dans la nuit.

  • Créer un environnement reposant

Créez un environnement idéal pour dormir. Souvent, cela signifie cool, sombre et silencieux. L’exposition à la lumière peut rendre plus difficile l’endormissement. Évitez l’utilisation prolongée d’écrans émettant de la lumière juste avant le coucher. Pensez à utiliser des teintes assombrissantes, des bouchons d’oreille, un ventilateur ou d’autres appareils pour créer un environnement adapté à vos besoins.

Faire des activités apaisantes avant de se coucher, comme prendre un bain ou utiliser des techniques de relaxation, pourrait favoriser le sommeil.

Nous reviendrons plus précisément sur tout ces problèmes du à un mauvais sommeil tout au long du blog sur le sommeil et les accessoires qui vous apportera son expertise en la matière, vous donnera des conseils pour mieux dormir et ainsi récupérer plus facilement votre sommeil perdu ou diminué !

Vous avez apprécié, dites-le nous