Comment choisir son oreiller ?

Comment choisir son oreiller ? Le coussin est un des accessoires indispensables pour un bon sommeil. On n’en pense pas toujours mais l’oreiller est un élément essentiel dans le choix de la literie. Il est à la fois indispensable pour notre sommeil mais aussi pour notre colonne vertébrale. Quel oreiller choisir ! En effet, le sommeil doit être réparateur, de ce fait dormir sur un oreiller inadapté peut entraîner de nombreuses conséquences et perturber votre sommeil. Ainsi, le choix d’un oreiller est aussi important que le choix du matelas ou du sommier.

choisir son oreiller

Alors comment choisir un oreiller pour se donner les meilleurs atouts et passer une bonne nuit ? Conseils et étapes à prendre en compte lors de votre prochain achat d’oreiller ! Nous vous donnerons accès depuis notre site, aux meilleurs oreillers notés par les utilisateurs après leurs achats !

Voici ainsi les critères à prendre en compte pour bien choisir son oreiller.

La forme de l’oreiller :

Pour bien dormir et se sentir confortablement dans son lit, la sélection d’une bonne couette et le matelas, l’oreiller est aussi important. Un oreiller carré prend trop de place sur la surface du lit. Par conséquent, on a tendance à le replier ce qui joue en défaveur du maintien des cervicales. La forme carrée est le format standard en France. Pourtant, il est préférable d’opter pour un oreiller rectangulaire car il prend moins de place et est plus large. Ainsi, lorsque vous bougez pendant votre sommeil, vous aurez toujours la tête sur votre traversins.

La fermeté de l’oreiller

Le choix de la fermeté de l’oreiller est un choix très personnel, toutefois, cela doit dépendre de votre position pendant la nuit.

  • L’oreiller moelleux :

Le coussins moelleux offre une douceur et un confort très douillet. Il convient aux personnes trouvant le sommeil sur le ventre.

  • L’oreiller medium :

L’oreiller medium convient aux personnes qui trouvent le sommeil sur le côté. Il offre un bon soutien de la tête et de la nuque tout en garantissant un peu plus de souplesse.

  • L’oreiller ferme :

L’oreiller ferme assure un maintien idéal pour les dormeurs qui trouvent leur confort sur le dos. En effet, il offre un bon soutien de la tête et de la nuque.

  • L’oreiller ergonomique :

L’oreiller ergonomique est idéal pour soutenir parfaitement le cou et le dos. Il permet aux muscles de se relâcher complètement. Il offre du confort dans toutes les positions, en particulier sur le dos et le côté.

 A lire : Choisir sa couette

Le garnissage de l’oreiller

Pour bien choisir son oreiller, le garnissage est un élément à ne pas négliger. Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de garnissage. Certains sont naturels et d’autres synthétiques, toutefois on trouve aussi un mélange des deux.

  • Le garnissage naturel :

Le garnissage naturel est apprécié pour son authenticité et son gonflant incomparable. Le garnissage naturel à base de plumettes et de duvet d’oie et de canard offre une souplesse naturelle permettant de suivre vos mouvements pendant la nuit. Le garnissage en plume et duvet absorbe et évacue également l’humidité durant la nuit. Mais pour plus de fermeté, optez pour un garnissage à base de plume et plumette.

En revanche, si vous cherchez un oreiller qui offre résilience, douceur et gonflant, le duvet est à privilégier. Par conséquent, plus il y a de duvet, plus l’oreiller sera gonflant et moelleux. Il est à noter qu’on ne peut pas confectionner un oreiller ergonomique à partir d’un garnissage naturel.

  • Le garnissage synthétique :

Il existe deux principales familles de garnissage synthétique, à savoir : le latex et la mousse à mémoire de forme. Avec sa structure alvéolaire aérée et perforée, le latex offre un maintien morphologique parfait, une grande souplesse, une tonicité incomparable et une parfaite circulation de l’air pendant le sommeil.

Par contre, l’oreiller en mousse à mémoire de forme reprend sa forme initiale chaque mouvement. Il permet une bonne adaptation morphologique et une répartition des points de compression. Il est apprécié particulièrement par les personnes qui ont souvent mal au dos ou au cervicales. Il est à noter qu’il existe des garnissages synthétiques à base de fibres creuses siliconées de haute qualité qu’on retrouve aussi dans les garnissages des couettes.

L’usage des oreillers synthétiques est recommandé aux personnes allergiques.

  • Le garnissage mixte :

Seuls les oreillers en latex qui peuvent être en partie naturel et en partie synthétique. Ce type de garnissage a l’avantage d’être sain, hygiénique, durable et surtout très confortable.

L’enveloppe de l’oreiller

Le choix de l’enveloppe de l’oreiller est souvent négligé, toutefois elle permet d’améliorer le confort de vos nuits. La viscose, par exemple, est conseillé pour les personnes qui ont tendance à beaucoup transpirer la nuit. En effet, la viscose offre un toucher doux tout, mais aussi une légèreté et une grande respirabilité. Plus traditionnelle, l’enveloppe en coton permet une excellente circulation de l’air et un entretien facile. De plus, le coton sèche très vite.

Il bien de noter que la présence de fibre végétale dans l’enveloppe de l’oreiller garantit une douceur ainsi qu’une bonne capacité d’absorption grâce à la présence de nano fibrilles dans sa composition. Les fibres végétales permettent aussi un régulation thermique supérieure. En effet, elles évacuent correctement l’humidité et procurent un confort sec. Grâce à des fibres multicanal démultipliant la ventilation de l’enveloppe, la microfibre évacue facilement l’humidité. Elle offre un confort antitranspirant. Et enfin, avec une enveloppe bouclette, vous bénéficierez d’un confort ultra absorbant.

La dureté de l’oreiller

Si vous êtes en manque de sommeil, pour avoir un meilleur sommeil, le choix de la fermeté de l’oreiller est essentiel. Toutefois, le choix dépend du besoin de chacun. Si certaines personnes préfèrent des oreillers fermes, d’autres s’endorment mieux avec des oreillers bien moelleux. Il est à noter qu’il ne faut pas confondre fermeté de l’oreiller et épaisseur de l’oreiller. On pense souvent qu’un oreiller plat est un oreiller ferme et d’un oreiller plus gonflé est un oreiller souple. Cependant, la fermeté de l’oreiller dépend de son garnissage.

L’oreiller en latex est, par exemple, plus souple que l’oreiller en mousse à mémoire de forme. Au début, les oreillers en plumes et duvets sont assez souples mais au fil des nuits, ils deviendront de plus en plus fermes et tassés. Pour déterminer la fermeté d’un oreiller, il convient de vérifier son garnissage et la densité de celui-ci. En effet, plus le garnissage est dense, plus l’oreiller est ferme. Ainsi, le latex est en général plus mou et plus souple que la mousse à mémoire de forme ou les plumes. Si vous avez lu cet article jusqu’au bout, vous avez les cartes en mains pour savoir comment choisir son oreiller !

Vous avez apprécié, dites-le nous
Voter
[Total: 1 Average: 4]

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Lire plus :
Tout le temps envie de dormir
Tout le temps envie de dormir, que faire ?

Tout le temps envie de dormir ! Le sommeil est un processus naturel, indispensable aux animaux en général et à l’homme...

Fermer