Qu’est-ce que le bruxisme ?

La somniloquie, le ronflement et le bruxisme ont quelques choses en commun : des bruits émis par un dormeur. Ils gênent ses voisins de chambre et ils peuvent nuire à ses états de santé. Pour ce qui est du bruxisme, c’est un grincement de dents dû à des contractions involontaires des muscles des mâchoires. Comme tous les autres troubles nocturnes, ce frottement ou serrement involontaire des dents peut affecter la santé bucco-dentaire de l’individu. Cela peut même altérer la qualité et la quantité de son sommeil. Il perturbe aussi le sommeil des autres compte tenu des bruits qui s’en dégagent.
Toutefois, si ce problème a une cause et génère des conséquences plus ou moins graves, il existe des solutions pour le soigner. Focus sur la définition du bruxisme, ses causes, les symptômes du bruxisme ainsi que ses conséquences et les moyens thérapeutique pour le soigner.

le bruxisme

Qu’est-ce que le bruxisme ?

Le bruxisme vient du mot grec brugmos qui signifie grincement de dents. Il se caractérise par des serrements ou des frottements de dents en dehors de la mastication, de la déglutition et sans la réelle intention de montrer une expression faciale comme pour exprimer la colère. En d’autres termes, c’est un mouvement sans but précis de l’appareil manducateur (appareil servant à manger. Il est totalement involontaire de l’individu. De plus, même si le bruxisme peut se passer de jour comme de nuit, c’est pendant le sommeil qu’il se manifeste le plus. Il y a le bruxisme avec bruit quand la mâchoire inférieure bouge d’avant en arrière de gauche vers la droite. Il y a bruxisme sans bruit quand la mâchoire exerce une pression verticale.

Pour certains spécialistes de la santé, le bruxisme est une maladie de sommeil à part entière. En effet, pour le bruxisme nocturne (80 % des cas), le dormeur est inconscient de ses gestes pendant qu’il est en train de goûter à un sommeil léger. Celui-ci peut être facteur déclenchant ou aggravant de l’apnée du sommeil. Inversement, le bruxomane diurne est conscient des mouvements de ses mâchoires. Il peut plus ou moins le contrôler et il peut s’en débarrasser s’il arrive à en déterminer les causes.

Guide couette

Quels sont les causes du bruxisme ?

Pendant l’enfance, le mouvement des mâchoires, en dehors de la mastication, est déclenché pour se débarrasser des dents de lait. Ce phénomène peut disparaître vers l’adolescence quand toutes les dents de lait disparaissent. Il devient un problème quand le bruxisme a des causes totalement extérieures à tout besoin physiologique.

Les causes périphériques

Il s’agit des causes mineures qui peuvent provenir d’une légère malformation.  Mis à part cette dernière, il y a aussi la déformation au niveau de l’anatomie des structures squelettiques orofaciales, la morphologie de l’occlusion dentaire ou des articulations temporo-mandibulaires. Toutefois, ces éléments jouent seulement un rôle négligeable dans le déclenchement du bruxisme dent.

Les causes majeures provenant des indicateurs centraux

Les problèmes psychosociaux comme le stress et l’anxiété ainsi que des prédispositions physiologiques font partie des causes majeures du bruxisme. Des scientifiques ont déterminé que les stress ressentis pendant la journée augmentent l’importance de cette réaction. Il est également prouvé qu’il y a une corrélation étroite entre le bruxisme, l’anxiété, l’hostilité et l’hyperactivité. Les chercheurs s’accordent à dire que le bruxisme provient essentiellement d’une anxiété ou d’un stress mal géré. C’est donc le système nerveux autonome qui est le responsable de ce phénomène. D’ailleurs, le bruxisme du sommeil est plus élevé chez les personnes introverties. Il est à noter que ces personnes ont tendance à ventiler leur stress par des tics.

Les causes externes

La prise de certains médicaments tels que les antidépresseurs et les inhibiteurs peuvent causer le bruxisme. Il en est également le cas de la consommation de drogue telle que l’ecstasy et le THC. Le tabagisme, même si ce n’est pas la cause majeure, en est un facteur aggravant. Enfin, des traumatismes consécutifs à des accidents et qui atteignent l’appareil manducateur peuvent générer le bruxisme.

Guide choix oreiller

Comment fait-on le diagnostic du bruxisme ?

Diagnostiquer le bruxisme consiste à faire quelques observations :

Déceler la présence de grincement de dent

Puisque le sujet n’est pas conscient de ses mouvements de dents nocturnes, l’effectivité du bruxisme peut être rapportée par une autre personne qui a pu entendre et voir ce que le bruxomane fait pendant la nuit. Il peut s’agir d’un proche, d’un voisin de lit ou d’un colocataire.

Observer les dents

Le dentiste ou le stomatologue peut observer des usures prématurées ou des dommages subies par les dents de son patient. Il en est entre autres des fractures de couronnes. Pour le concerné, les dents deviennent sensibles et douloureuses.

Ressentir des problèmes musculaires dans la région faciale

Il peut y avoir des douleurs musculaires, des douleurs aux joues ou des maux de tête au réveil. Les muscles de la mastication peuvent également augmenter de volume.

Guide matelas

Comment traiter le bruxisme ?

Dans la majorité des cas, le bruxisme n’est pas une maladie handicapante. De plus, il peut disparaître dès que le stress disparaît. Par contre, quand il devient chronique, le bruxisme cause des problèmes dentaires graves et il peut aussi provoquer la détérioration du sommeil. Pour y remédier, voici les traitements du bruxisme :

Hygiène du sommeil

Créer un environnement propice au sommeil est déjà un moyen pour lutter contre le stress. Ainsi, transformer sa chambre en un véritable cocon est déjà un premier pas vers la guérison du bruxisme. Il convient d’opter pour une couleur apaisante pour les murs, une meilleure orientation lit, une bonne lumière au réveil, etc. il est aussi conseillé d’adopter des accessoires pour bien dormir comme les bouchons d’oreilles ou casque antibruit, masque opaque pour les yeux, lits et oreillers douillets, etc. Il y a aussi l’adoption d’une bonne position pour dormir. L’important, c’est d’éviter de se coucher sur le dos.

Technique de relaxation, déstresser l’individu

Différents soins de bien-être et de thérapie alternative sont des excellents moyens pour évacuer le stress et guérir le bruxisme.  Citons entre autres l’hypnose, la psychothérapie, le massage, l’acupuncture, l’acupression, la balnéothérapie, le spa.

Réduire les facteurs aggravant du bruxisme

Arrêter de prendre les drogues qui sont les causes de l’augmentation de risque de bruxisme.

Vous avez apprécié, dites-le nous
Voter
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Plus dans Trouble du sommeil
type de trouble du sommeil
Quels sont les différents types de trouble du sommeil ?

Il existe de nombreux types de trouble du sommeil. Certains peuvent être causés par d'autres problèmes de santé sous-jacents. Les...

Fermer